Nouveau site de vente en ligne de mes photos.

•7, décembre, 2015 • Laisser un commentaire

Bonjour

Un petit article spécial pour vous annoncer la mise en ligne de ma nouvelle boutique où vous pourrez retrouver en vente les tirages, ou fichiers numériques pour un usage non professionnel. Le site c’est ici, les galeries directement par !

Les prix sont négociables notamment en fonction des commandes, mais il faudra alors me contacter directement, et si vous recherchez un artiste en particulier, un spectacle de théâtre, sélectionnez « album thématique » et tapez le nom de l’artiste, le titre de la pièce, le nom du festival et cela vous sortira tous les albums en question!

Enfin pour des besoins professionnels de cession de droits, n’hésitez pas à me contacter via le formulaire ci-dessous pour en discuter!

Brest-2012 (1)

ZZ Top @ Le Liberté, Rennes le 30/06/2016

•3, juillet, 2016 • Laisser un commentaire

Et les ZZ Top, un grand plaisir de voir ces légendes sur scène!

Ben Miller Band @ Le Liberté, Rennes le 30/06/2016

•3, juillet, 2016 • Laisser un commentaire

De passage à Rennes, ils faisaient la première partie de ZZ top! Ce sont les Ben Miller Band.

Nouvelle activité d’éco-concepteur du paysage

•8, mars, 2016 • Laisser un commentaire

La vie est toujours pleine de surprises et je me lance dans une nouvelle activité! Après une année de formation riche en découvertes et en rencontres, je me lance en tant qu’éco-concepteur du paysage.

De quoi s’agit-il?

Il s’agit d’un travail de paysagiste mais avec une prise en compte globale de l’environnement. J’interviens auprès des particuliers, des entreprises ou des collectivités pour de nombreuses activités telles que :

  • l’entretien,
  • la création,
  • la restauration,
  • le conseil,
  • la phyto-épuration.

La particularité par rapport à un paysagiste classique va se situer dans la manière de travailler. Mon travail va être de prendre en compte l’écologie, l’environnement du jardin pour en faire un milieu de vie pour tous.

Dans le cadre de la loi éco-phyto 2018, les particuliers, les communes et les entreprises ne pourront bientôt plus utilisé de produits phyto-sanitaire. Il est donc important de repenser les jardins afin que leur entretien sans produits phyto-sanitaires ne soient pas une contrainte mais reste un plaisir.

Ma formation initiale d’écologue me permet d’avoir rapidement l’oeil sur les besoins et nécessités pour faire ce travail, c’est un plus non négligeable.

Alors je vous invite à découvrir mon site dédié sur Un Autre Bout du Monde – Paysage!

Un soir au Port Rhu

•23, juillet, 2015 • Laisser un commentaire

Le soir après avoir fêté le CAPES de ma compagne nous avons profité de la douceur du temps pour faire un tour sur le Port Rhu à Douranenez:

Sixième et dernier jour @ Mythos 2015, le 09/04/2015

•18, avril, 2015 • Laisser un commentaire

Le festival Mythos s’achève alors que la météo est revenue au beau fixe pour la soirée, le bal de clôture.

Toujours pour cause de soucis avec notre hébergeur, le live-report de Mythos se fera sur ces pages en attendant de le retour de Sadbuttrue.fr .

En effet c’est dimanche et comme demain il faut retourner travailler, on a le droit à deux concerts et un bal!

On démarre l’après-midi avec Oldelaf et ses textes poétiques. Dans son spectacle tout est fait pour faire sourire le spectateur. Les textes sont parfois un peu trash (je pense notamment à Raoul mon pitbull ou Sotckholm) mais tellement drôle. Les musiciens sont sur leur 31 et l’image de sérieux détonne un peu avec la vie du concert et c’est très bien.

Oldelaf (6)

Les interludes sont aussi terrible tant dans la présentation de ses musiciens que dans la vie du concert. Je passe donc beaucoup de temps à me tenir les côtes tant je ris.

En ce qui concerne la musique, elle est plutôt simple pour appuyer les paroles et que l’on puisse s’y concentrer. L’ensemble des musiciens s’accordent très bien et chacun des instruments trouve sa place et la garde. Les chansons sont, je l’ai déjà dit, souvent très drôle avec parfois un côté un peu trash mais on en trouvera des beaucoup plus légères, beaucoup plus douces tout en gardant ce côté rigolo comme avec Les Mains Froides. Les paroles sont toujours bien trouvées et donc bien soulignées par la musique, bref de quoi passé un excellent moment en famille même avec des enfants de tous âges!

Oldelaf (47)

Le concert dure un bon moment, presque 2 heures mais je n’ai pas vu le temps qui a filé à une vitesse folle.

Et pour voir plus de photos, c’est par !

On retrouve ensuite rapidement Sanseverino pour un autre concert fleuve. Cela se découpe en deux parties avec tout d’abord l’histoire de Papillon puis un concert plus traditionnel avec Le petit Bal Perdu.

Pour l’histoire de Papillon on retrouve les instruments de la musique jazz-manouche, avec guitare, accordéon, contrebasse et violon. Les musiciens sont bons et l’histoire retient l’oreille. Il s’agit de celle d’une petite frappe qui est condamné à tort pour meurtre et qui est envoyé au bagne. Cela raconte son histoire, son évasion, sa reprise, sa peine, sa femme etc…

Sanseverino (2)

Musicalement on retrouve ce qui fait Sanseverino, le côté jazz, le côté manouche, une belle dextérité à la guitare et des musiciens qui font plus que tenir la route et nous sorte quelques très belles notes de chacun de leurs instruments.

Ensuite le concert passe au Petit Bal Perdu. On y retrouve des morceaux plus classiques tandis qu’apparaît un tout petit peu de guitare électrique et que les musiciens vont et viennent selon les morceaux. Les morceaux sont autant de chansons plus ou moins connu de la chanson française retravaillé selon le style de Sanseverino avec un peu d’éclat, un peu de brillant. Un peu comme l’on peut imaginer les participants d’un petit bal du début du siècle dernier se mettant sur leur 31 le dimanche pour aller aux guinguettes danser dans des petits bals musettes.

Sanseverino (42)

Et cela nous fait la transition avec les suivants.

Vous retrouverez toutes les photos par !

Le Petit Orchestre Parisien occupe à son tour la scène pour Le Grand Bal Retrouvé. Une chanteuse, un chanteur et de nombreux musiciens pour reprendre des grands classiques de la chanson française et internationale d’hier et d’aujourd’hui.

Petit Orchestre Parisien (74)

C’est une très bonne ambiance qui se met en place dès les premières notes et les gens étant venus pour danser, profitent à fond de l’espace disponible pour danser, principalement le rock car c’est quand même le thème principal de la soirée!

Petit Orchestre Parisien (115)

On retrouve fidèlement les morceaux joués et c’est ort sympathique. Nombre de ceux qui ne dansent pas (mais aussi quelques uns qui dansent) reprennent alors les morceaux en chœur et c’est ainsi que le festival Mythos s’achève dans un élan de bonne humeur après une très bonne semaine de découvertes, de redécouvertes et ou de moments passés à apprécier des artistes que l’on connaît et que l’on aimait déjà!

Vous retrouverez toutes les photos par!

Il me reste à vous souhaiter un bon week-end et vous dis à la prochaine.

Cinquième jour @ Mythos 2015, le 09/04/2015

•16, avril, 2015 • Laisser un commentaire

On continue le festival Mythos alors que la météo changeante nous a apporté un peu de pluie mais rien qui ne pourra nous empêcher d’assister à la grande soirée du festival.

Toujours pour cause de soucis avec notre hébergeur, le live-report de Mythos se fera sur ces pages en attendant de le retour de Sadbuttrue.fr .

En effet c’est samedi et c’est donc la grande soirée concert du festival avec pas moins de 5 artistes qui passeront sur scène dans la soirée.

On commence quand même avec le spectacle de 18h avec Vianney.

Vianney est un artiste où j’ai un peu du mal à me situer. D’un côté, j’aime plutôt bien la chanson Pas là mais j’ai beaucoup de mal a accrocher au reste de son répertoire. Ce soir il est tout seul sur scène avec sa guitare et donc le côté multi-voix de Pas là disparaît et du coup j’ai beaucoup de mal.

Vianney (14)

Il faut d’abord accrocher avec sa voix très particulière et qui fait je pense beaucoup pour les gens qui apprécient ce qu’il fait car c’est un peu sa marque de fabrique. Sa musique est légère avec sa guitare et c’est un plus mais je n’accroche pas à sa voix. Il a eu de plus la malchance de jouer à l’heure où les cloches se sont décidées à sonner pendant presque 1/2h et cela a finit de m’achever car on entendait plus grand chose.

Le public, plutôt jeune avait l’air très accroché et les gens qui sont venus en le connaissant n’ont pas été déçu du spectacle, c’est clair, c’est bien joué musicalement et sans fausse note mais il faut aimer le personnage.

Bref, encore une fois on ne peut pas plaire à tout le monde.

Et pour voir plus de photos, c’est par !

A 20h30 on repasse au récit musicale avec Arthur Ribo et son spectacle, le concert dont vous êtes l’auteur. Le principe est simple, chaque spectateur reçoit un carton sur lequel il doit marquer un mot et A Ribo fera avec des slams.

A Ribo (59)

Le principe est simple mais l’exercice doit l’être beaucoup moins et pourtant il est réussi avec Brio, tellement que l’on croirait cela à portée de tous mais là réside sa réussite et sa force! A Ribo est accompagné d’un musicien un peu touche à tout même s’il est principalement à la guitare. Les 2 s’accordent merveilleusement et donne un tempo très sympa.

A Ribo (10)

Sa prouesse s’exerce pendant un petit moment avec les mots sur les cartons pendant 3-4 morceaux puis avec des mots glanés de ci de là dans le public. Enfin il finira avec un morceau bluffant quand il prendra tous les mots restants dans le sac (oui en 3-4 morceaux il n’a pas épuise le stock donné par les spectateurs). Là il se met à slammer faisant défiler les mots très rapidement et avec juste ce qu’il lui faut de temps pour lire le mot sur le papier, on a l’impression qu’il ne réfléchit pas au phrase tant cela va vite et pourtant c’est propre, cela a un sens, bref c’est bluffant. Notons tout de même une part de chance qui lui permettra de placer des mots de plusieurs cartons à la suite dans une même phrase, mais cela n’en reste pas moins impressionnant.

A Ribo (4)

Il faut noter aussi le courage d’un spectateur qui viendra tenter de faire le même exercice sur scène de slammer à partir de 4-5 mots tirés au hasard dans le sac et qui s’en sortira plutôt bien!

Vous retrouverez toutes les photos par !

Ensuite débute la soirée musicale. Pour une fois ma compagne m’accompagne et ce premier concert fut juste génial. En effet on retrouve Faada Freddy sur scène accompagné de ses choristes et beat-boxeurs pour nous en mettre plein les oreilles et plein la vue. Il n’y a aucun instrument sur scène et ils n’en ont aucun besoin!

Faada Freddy (13)

Il a une aisance tant sur scène dans les mouvements de danse qu’il fait qu’avec sa voix avec laquelle il fait absolument ce qu’il veut. Les choristes ne sont pas en reste derrière et assure le fond musical avec brio.

Au delà de sa prestation, il a aussi une sacré présence scénique, un sourire communicatif, une envie de partager avec son public. Les morceaux qu’ils chantent sont très beaux, bien recherchés, travaillés et présenté sur scène. Dans le cabaret botanique l’ambiance monte petit à petit tandis qu’il invite le public à faire lui aussi chœur sur le concert. Il divise ainsi la salle en plusieurs morceaux qui auront chacun un rôle à jouer!

Faada Freddy (32)

Les gens se prennent tout de suite au jeu et chantent, bougent, tapent dans leur mains, bref Faada Freddy a mis le feu à la salle avec un concert superbe!

Pour la suite, la barre fut placée très haute et cela ne vas pas être aisé de relever le défi!

Vous retrouverez toutes les photos par!

On change carrément de style avec VKNG (prononcé Viking). La carrure du chanteur n’est pas la même mais même si l’ensemble est très sympa, il y a une grande différence de présence sur scène entre ce groupe et le précédent.

VKNG (13)

On retrouve une musique très pop, très sympa. Les instruments sont clairs et chacun trouve aisément sa place. La voix du chanteur détonne un peu avec sa carrure mais ajoute une petite touche fine, presque marrante mais dans le bon sens en tout cas!

A découvrir!

Toutes les photos par ici!

Nouveau changement de plateau et on repart avec Kadebostany. Sur scène il y a autant de travail sur le côté visuel que sur le côté musical. Le fond sonore est très électro mais reste quand même dans la tendance actuelle de la pop. La chanteuse se pose et s’impose sur scène avec des paroles parfois chantées parfois plus parlées mais complètement en adéquation avec la musique.

Kadebostany (18)

La présence de cuivre ajoute un élément très festif et qui efface un peu le côté electro quand celui-ci pourrait se faire trop présent. Le show est complété par deux projections de part et d’autres de la scène et des lumières précises et recherchées bien que pas trop forte. On retrouve avec plaisir quelques morceaux qui sont ceux qui passent sur les ondes actuellement tel que Castle in the Snow et Crazy in Love.

Kadebostany (3)

Par contre la musique en elle-même est beaucoup trop forte dans le cabaret botanique et ce n’est pas top même avec des bouchons d’oreilles. Pour vous dire alors que pour les autres concerts on entend distraitement la musique en dehors du cabaret botanique là il est difficile de converser à proximité même de ce cabaret tout en étant à l’extérieur. Je fais donc quelques allers-retours entre l’intérieur et l’extérieur quand le son le permet. C’est dommage toutefois car j’aurai bien voulu assister à un peu plus du spectacle mais il faut penser à ses pauvres oreilles!

Kadebostany (38)

Toutes les photos par ici!

Enfin on finit sur un DJ set avec Rebeka Warrior de Sexy Sushi. Ce n’est pas trop mon truc non plus mais la salle s’est bien rempli et ils sont nombreux à bouger sur la musique alors laissons les en profiter et rentrons tranquillement chez nous!

Sexy Sushi (39)

Toutes les photos par ici!

Il me reste à vous souhaiter une bonne soirée et vous dis à demain pour la suite.

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 1 195 autres abonnés