Sixième et dernier jour @ Mythos 2015, le 09/04/2015

Le festival Mythos s’achève alors que la météo est revenue au beau fixe pour la soirée, le bal de clôture.

Toujours pour cause de soucis avec notre hébergeur, le live-report de Mythos se fera sur ces pages en attendant de le retour de Sadbuttrue.fr .

En effet c’est dimanche et comme demain il faut retourner travailler, on a le droit à deux concerts et un bal!

On démarre l’après-midi avec Oldelaf et ses textes poétiques. Dans son spectacle tout est fait pour faire sourire le spectateur. Les textes sont parfois un peu trash (je pense notamment à Raoul mon pitbull ou Sotckholm) mais tellement drôle. Les musiciens sont sur leur 31 et l’image de sérieux détonne un peu avec la vie du concert et c’est très bien.

Oldelaf (6)

Les interludes sont aussi terrible tant dans la présentation de ses musiciens que dans la vie du concert. Je passe donc beaucoup de temps à me tenir les côtes tant je ris.

En ce qui concerne la musique, elle est plutôt simple pour appuyer les paroles et que l’on puisse s’y concentrer. L’ensemble des musiciens s’accordent très bien et chacun des instruments trouve sa place et la garde. Les chansons sont, je l’ai déjà dit, souvent très drôle avec parfois un côté un peu trash mais on en trouvera des beaucoup plus légères, beaucoup plus douces tout en gardant ce côté rigolo comme avec Les Mains Froides. Les paroles sont toujours bien trouvées et donc bien soulignées par la musique, bref de quoi passé un excellent moment en famille même avec des enfants de tous âges!

Oldelaf (47)

Le concert dure un bon moment, presque 2 heures mais je n’ai pas vu le temps qui a filé à une vitesse folle.

Et pour voir plus de photos, c’est par !

On retrouve ensuite rapidement Sanseverino pour un autre concert fleuve. Cela se découpe en deux parties avec tout d’abord l’histoire de Papillon puis un concert plus traditionnel avec Le petit Bal Perdu.

Pour l’histoire de Papillon on retrouve les instruments de la musique jazz-manouche, avec guitare, accordéon, contrebasse et violon. Les musiciens sont bons et l’histoire retient l’oreille. Il s’agit de celle d’une petite frappe qui est condamné à tort pour meurtre et qui est envoyé au bagne. Cela raconte son histoire, son évasion, sa reprise, sa peine, sa femme etc…

Sanseverino (2)

Musicalement on retrouve ce qui fait Sanseverino, le côté jazz, le côté manouche, une belle dextérité à la guitare et des musiciens qui font plus que tenir la route et nous sorte quelques très belles notes de chacun de leurs instruments.

Ensuite le concert passe au Petit Bal Perdu. On y retrouve des morceaux plus classiques tandis qu’apparaît un tout petit peu de guitare électrique et que les musiciens vont et viennent selon les morceaux. Les morceaux sont autant de chansons plus ou moins connu de la chanson française retravaillé selon le style de Sanseverino avec un peu d’éclat, un peu de brillant. Un peu comme l’on peut imaginer les participants d’un petit bal du début du siècle dernier se mettant sur leur 31 le dimanche pour aller aux guinguettes danser dans des petits bals musettes.

Sanseverino (42)

Et cela nous fait la transition avec les suivants.

Vous retrouverez toutes les photos par !

Le Petit Orchestre Parisien occupe à son tour la scène pour Le Grand Bal Retrouvé. Une chanteuse, un chanteur et de nombreux musiciens pour reprendre des grands classiques de la chanson française et internationale d’hier et d’aujourd’hui.

Petit Orchestre Parisien (74)

C’est une très bonne ambiance qui se met en place dès les premières notes et les gens étant venus pour danser, profitent à fond de l’espace disponible pour danser, principalement le rock car c’est quand même le thème principal de la soirée!

Petit Orchestre Parisien (115)

On retrouve fidèlement les morceaux joués et c’est ort sympathique. Nombre de ceux qui ne dansent pas (mais aussi quelques uns qui dansent) reprennent alors les morceaux en chœur et c’est ainsi que le festival Mythos s’achève dans un élan de bonne humeur après une très bonne semaine de découvertes, de redécouvertes et ou de moments passés à apprécier des artistes que l’on connaît et que l’on aimait déjà!

Vous retrouverez toutes les photos par!

Il me reste à vous souhaiter un bon week-end et vous dis à la prochaine.

~ par erwanicolas sur 18, avril, 2015.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :