Les tombées de la nuit 2014 : Bianco sous Chapiteau (Nofit State)

Il est des spectacles dont une certaine magie se dégage et ce dès les premières secondes. Bianco sous chapiteau en fait partie.

Orchestré par le Nofit State Circus, dans le cadre des Tombées de la Nuit 2014, c’est sous le chapiteau installé sur l’esplanade Charles de Gaulle que l’on retrouve toute la troupe. Il est 21h, le spectacle commence. Un petit rappel tout d’abord pour la sécurité des artistes et des spectateurs et la déambulation peut se mettre en marche. Bianco est un spectacle mobile, les spectateurs qui se sont assis en attendant le début sont priés de se lever pour observer au mieux ce qui se passe.

Durant tout le spectacle ensuite, il sera nécessaire de se déplacer entre chaque tableau pour laisser la scène être montée, pour observer au mieux ce qui va se passer, pour laisser la magie opérer.

Il n’est d’ailleurs question ici que de magie, non de prestidigitation, mais de magie visuelle. Il faut les voir évoluer dans les 3 dimensions comme si de rien n’était. Il faut les voir s’organiser entre-eux dans un système de contre-poids à la fois simple mais également très complexe qui permet à tous les artistes de donner le meilleur d’eux-mêmes.

Il faut les voir laisser libre-court à leur art, c’est impressionnant. Ils font des mouvements qui vous paraissent irréalisable et cela presque sans une goutte de sueur, tout est dans la retenue, le geste bien fait.

Je vous mets ci-dessous une dizaine de photos, du début du spectacle; je n’ai d’un côté, pas envie de vous dévoiler tout le spectacle pour vous laisser quelques découvertes, d’un autre côté, je serais bien tenté de mettre des photos de tout le spectacle pour vous donner une petite idée de ce que sont chaque tableau. En effet, même si le résultat peut être sympathique en photo, il est tellement loin de vous faire vivre la véritable magie (oui j’insiste sur ce terme) de ce spectacle que je ne crains nullement de vous gâcher la surprise avec des photos! Dans ce spectacle tout est dans le mouvement et si la photo fige un instant de ce mouvement, elle est loin de pouvoir en faire ressortir toute la grâce! Du coup pour trancher entre les deux, je continuerai à publier des galeries d’une dizaine de photos dans la semaine pour vous faire découvrir au fur et à mesure un peu plus de chaque morceau du spectacle!

Pour vous en dire un peu plus, il ne faut pas oublier non plus que nombre,des acrobates présents passeront un temps sur la scène musicale dans un coin du chapiteau pour chanter et accompagner les différentes scènes. Il faut ajouter qu’en plus, une trame sonore particulièrement bien choisie et jouée en live, accompagne chaque passage, chaque scène pour en rehausser le côté dramatique, poétique, tragique, comique.

Allez place aux photos:

Voila, je ne peux que vous conseiller d’y aller (c’est plus qu’un conseil!), ils se produisent jusqu’au 9 juillet 2014 dans le cadre des tombées de la nuit, vous pouvez trouver des billets par ici ou directement sur place au niveau du chapiteau. Je ne saurai trop vous conseiller également de téléphoner pour vérifier s’il reste de la place, les spectacles affichent souvent complet, et cela se comprend! Enfin, les tarifs de groupe sont à partir de 4 personnes, profitez-en pour y aller en famille, ou entre amis!

Et bien évidemment, les Tombées de la Nuit ne se résume pas à Bianco, il y a plein d’autres spectacles, à différents tarifs (nombre sont gratuit) alors n’hésitez pas, foncez-y!

@ bientôt et bon festival!

~ par erwanicolas sur 2, juillet, 2014.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :