Festival Ozon 2012: 40èmes délirants.

Une pièce excellente sur l’imagination, jouée par un seul comédien qui différencie très bien l’ensemble des rôles qu’il joue. Un très beau moment pour s’évader, mais conseillé pour un public qui puisse comprendre l’ensemble des termes et la trame, bref au delà de 14 ans. Il n’y a rien qui empêche un public plus jeune, si ce n’est prendre le risque qu’ils ne comprennent pas trop la pièce, il leur restera juste une belle histoire contée!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

@ bientôt

~ par erwanicolas sur 8, octobre, 2012.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :